Traducteurs manga du jour (TDJ#14)

Il est l’heure de découvrir deux nouveaux traducteurs de mangas. Aujourd’hui on s’intéresse à Chiharu Chûjo et Yohan Leclerc !

 


TDJ ou Traducteurs Du Jour met en valeur deux traducteurs parmi les sorties manga de la semaine. Cette rubrique permet de  présenter et découvrir les petites mains qui se cachent derrière nos œuvres préférées. 


 

Comme chaque semaine, nous avons le droit à la sortie de nouveaux mangas. Cette fois-ci nous avons décidé de nous attarder sur le tome 8 de Perfect World ainsi que le tome 19 de Inspecteur Kurokôchi. Ces sorties nous permette de vous présenter Chiharu Chûjo et Yohan Leclerc, leur parcours et les œuvres japonaises auxquelles ils ont contribué.

 

Chiharu Chûjo

Diplômée de l’ENS et de l’IETT de Lyon, Chiharu Chûjo est dans le milieu de la traduction depuis 6 ans. La jeune traductrice a travaillé uniquement avec la maison d’édition AkataJournal d’une fangirl est le premier manga de Chiharu Chûjo. Elle est spécialisée dans le genre shōjo et on lui donne la traduction d’ Orange en 2014, série à succès au Japon. Par la suite, on le retrouve sur les titres suivants : Double JeZombie Cherry puis Perfect World en 2016. Akata a aussi décidé de confier deux titres de sa sélection WTF?! à savoir World War Demons et loufoque Magical Girl Boy.

Le titre Perfect World a été distingué en étant nominé par des lecteurs pour le Prix Konishi en 2018 (remporté par Sébastien Ludmann avec Golden Kamui).

Vous êtes en recherche d’un manga touchant, plein de sensibilité et qui traite un sujet peu ordinaire (le handicap), alors jetez-vous sur Perfect World et la traduction de Chiharu Chûjo !

Retrouvez Chiharu Chûjo sur les réseaux sociaux : 

 


Yohan Leclerc

Yohan Leclerc est notre deuxième traducteur du jour ! Il est l’auteur de la VF d’ Inspecteur Kurokôchi, un seinen haletant chez Komikku. Il débute en 2010 chez Glénat avec The Sky Crawlers puis Blame Gakuen ! And so on en 2011. Cette même année, il commence à traduire pour Ki-Oon avec les licences Run Day Burst et Bride Stories. Il enchaîne les mangas  dans les deux maisons d’édition avec des titres tels que KarnevalAfterschool Charisma, Gisèle AlainKnights of Sidonia et King’s Game. En 2015, Yohan Leclerc s’occupe de certains projets chez Komikku. Tout d’abord Rudolf Turkey puis le fameux Inspecteur Kurokôchi.

Dernièrement vous l’avez croisé sur les titres suivants : AposimzBlame! édition deluxe (retraduction, anciennement Vincent Zouzoulkovsky). Mais aussi sur l’excellent BestiariusAu grand air (Yurucamp) ou encore Devil Inside.

En plus des mangas, Yohan Leclerc s’est aussi intéressé à transcrire des ouvrages variés notamment autour de la cuisine (Wagashi, Tokyo Ed.).

 

À très bientôt sur DédiTrad !

 

Traducteurs manga du jour (TDJ#13)

Battle Game in 5 Seconds, Hungry Marie et Platinum End sont sortis cette semaine. Découvrez Pascale Simon et Thibaud Desbief, les deux traducteurs qui se cachent derrière ces œuvres.


TDJ ou Traducteurs Du Jour met en valeur deux traducteurs parmi les sorties manga de la semaine. Cette rubrique permet de  présenter et découvrir les petites mains qui se cachent derrière nos œuvres préférées. 


Pascale Simon

Pascale Simon est traductrice depuis la fin des années 90 et un certain City Hunter. En effet, c’est la maison d’édition J’ai lu qui commercialise le manga et décide de le confier à Pascale Simon. La série est désormais chez Panini avec une nouvelle traduction celle de Xavière Daumarie. En 2002, Pascale Simon traduit son premier roman La nuit où le serpent fut tué. Puis, elle enchaîne avec les romans Le poisson-chat aux trois yeux et Eurêka. L’année suivante elle devient traductrice pour Kana et est présente sur Lui ou rien !, puis sur Zatch Bell, Gintama et Mushishi.

Pascale Simon a principalement travaillé avec Kana durant sa carrière. On la retrouve ces dernières années sur des titres phares de la maison d’édition tels que Black Butler, I Am a Hero,  Ushijima ou encore Shirayuki aux cheveux rouges.

Mais c’est le manga Battle Game in 5 Seconds qui nous intéresse cette semaine. Le volume 3 sort chez Doki-Doki (Bamboo).

Pascale Simon nous transmettra sans aucun doute son amour pour les mangas et la traduction pendant encore de nombreuses années 🙂 .


Thibaud Desbief

Notre second traducteur du jour n’est autre que Thibaud Desbief. Il est présent sur un très grand nombre de séries. On le retrouve aujourd’hui pour les sorties de deux mangas : Platinum End et Hungry Marie. Tous les deux chez Kazé.

En plus d’être traducteur (et comme un certain nombre d’entre eux), Thibaud Desbief fait aussi de l’interprétariat. C’était notamment le cas lorsque Mashima (auteur de Fairy Tail) était venu en France. T. Desbief est le dernier traducteur de Fairy Tail.

Thibaud Desbief débute en 2000 avec le très célèbre Hunter x Hunter chez Kana. Les cinq années suivantes, un nombre important de séries lui est confié à savoir Détective Conan, Monster, Number 5, Real, Higanjima, Samurai Champloo et Yaiba. Il s’est aussi chargé des œuvres de Inio Asano : Solanin, Bonne Nuit Punpun et Dead dead dead demon’s dededede destruction. Il est aussi un grand fan de Urasawa et est notamment l’auteur de la VF de Pluto.

Plus récemment vous le retrouverez sur les œuvres japonaises suivantes : Après la Pluie, To Your Eternity, Les Fleurs du Mal, Awaken et Edens Zero (spin-off de Fairy Tail).

Autant dire que Thibaud Desbief n’est pas prêt de s’arrêter !

Traducteurs manga du jour (TDJ#12)

Vous connaissez The Promised Neverland et Fire Punch. Mais savez-vous qu’il s’agit de la même personne qui traduit ces œuvres japonaises ? Découvrez Sylvain Chollet et Marie-Saskia Raynal qui sont nos deux traducteurs du jour !


TDJ ou Traducteurs Du Jour met en valeur deux traducteurs parmi les sorties manga de la semaine. Cette rubrique permet de  présenter et découvrir les petites mains qui se cachent derrière nos œuvres préférées. 


Cette semaine encore, beaucoup de mangas sortent en librairie. Ceux qui nous intéresse sont DanMachiShinobi Quartet, The Promised Neverland, Terra Formars, Dorohedoro et Fire Punch. Les deux premiers sont traduits parMarie-Saskia Raynal et les quatre autres par Sylvain Chollet.

Sylvain Chollet

En tant que lecteur de manga vous avez forcément lu une traduction de Sylvain Chollet. En effet, c’est l’un des traducteurs que l’on retrouve le plus souvent (à l’image de Fédoua Lamodière qui elle aussi traduit énormément de mangas par an). S. Chollet a débuté sa carrière dans les années 90 avec Akira (Glénat), titre réédité depuis peu avec une nouvelle traduction de Djamel Rabahi. Au début des années 2000, les (mondialement) connus One Piece et Naruto sont aussi passés sous la coupe de S. Chollet. Mais aussi Kajika (série d’Akira Toriyama), l’excellent MPD-Psycho, Saru Lock chez Pika et Full ahead ! Coco chez Bamboo.

De nos jours, vous pouvez le retrouvez sur des grosses licences à savoir L’attaque des titans, Space Brothers, Black Clover, Blue Exorcist, Fire Punch et surtout la nouveauté à succès de chez KazéThe Promised Neverland (titre nominé pour le Prix Konishi 2019).


Les sorties manga de Sylvain Chollet de cette semaine. De Gauche à droite : The Promised Neverland 5, Terra Formars 21, Dorohedoro 22 et Fire Punch 8.

À l’occasion de la sortie du tome 5 de The Promised Neverland, Kazé sort aussi un coffret regroupant les trois premiers tomes de la série.

Avec son expérience et les mangas qu’il a déjà traduit, sans aucun doute que S. Chollet sera à la traduction des futurs ‘hit’ manga.

 


Marie-Saskia Raynal

Passons maintenant à Marie-Saskia Raynal qui voit deux de ses traductions dans les nouveautés de la semaine. Il s’agit de DanMachi (volume 6) et Shinobi Quartet (volume 5).

Alors que Marie-Saskia Raynal réalise sa première traduction en 2004 avec Kinderbook (Casterman), c’est en 2001 qu’elle commence à travailler dans le manga avec l’expo Shôjo organisée par Tonkam au Festival International de la Bande dessinée d’Angoulême. Puis, elle enchaîne les titres chez Casterman tels que La musique de MarieLe cercle du suicideAll My Darling Daughters. Les années passent et Marie-Saskia Raynal traduit de plus en plus dans différentes maisons d’édition : La forêt de Miyori/Les saisons de Miyori (Milan), Taimashin, les carnets de l’exorciste (Taïfu), Très cher frère (Kazé), Simple comme l’amour 1 et 2 (Delcourt)…

Les œuvres les plus connues auxquelles Marie-Saskia Raynal a participé sont 12 ans (Glénat), Kilari (Glénat), Switch girl !! (Delcourt), Log Horizon (Ofelbe), Nodame Cantabile (Pika) et Clannad (Ototo). Nul doute qu’on retrouvera M-S. Raynal chez Ototo, Taïfu ou encore Ofelbe (ndlr: ils appartiennent tous les trois à l’entreprise Euphor).

 

Retrouvez Marie-Saskia Raynal sur LinkedIn

 

 

Traducteurs manga du jour (TDJ#11)

Bonjour à tous, aujourd’hui on va s’intéresser à des sorties de chez Kana. Nos traducteurs du jour sont Miyako Slocombe et Julien Delespaul !

 


TDJ ou Traducteurs Du Jour met en valeur deux traducteurs (chaque lundi et vendredi) parmi les sorties manga de la semaine. Cette rubrique permet de  présenter et découvrir les petites mains qui se cachent derrière nos œuvres préférées. 


 

En ce vendredi 23/11, la maison d’édition Kana sort un bon nombre de manga. Nous allons nous intéresser à Atom, Dark Grimoire, Tenjin et au light novel de Seraph of the End. Les deux premiers sont traduits par Miyako Slocombe tandis que les deux autres par Julien Delespaul.

Miyako Slocombe débute la traduction en 2005 chez Lézard Noir avec des histoires courtes de Maruo Suehiro à savoir Yume no Q-SakuLunatic Lover’s et Vampyre. Dans les années qui ont suivies elle a continué avec Lézard Noir sur des titres tels que Les insectes en moiLe vagabond de Tokyo puis fait ses premiers pas chez Kana avec Nura, Le seigneur des Yôkai. Plus récemment, on retrouve M. Slocombe sur les mangas suivants : No Guns LifeLe tigre des neigesThe Grim ReaperDark Grimoire, Atom et Good Morning Little Briar-Rose (où sa traduction a été sélectionnée pour le Prix Konishi 2019).

  
Atom (tome 6) et Dark Grimoire (tome 4) sont dès à présent disponibles dans toutes les librairies ! 

En parallèle de la traduction de manga, M. Slocombe travaille aussi sur des romans. Son premier roman fut La Fille du chaos (Wombat). Toujours chez Wombat elle a traduit d’autres œuvres littéraires : Le démon de l’île solitaire et Les Hommes salmonelle sur la planète porno.

Afin de découvrir la traduction de Miyako Slocombe, je vous conseille de commencer par deux excellents classiques du manga à savoir La cantine de minuit et Chiisakobé 🙂 .

 

 Retrouvez M. Slocombe sur twitter !


 

Notre deuxième traducteur du jour est celui du manga Tenjin et du roman de Seraph of the end, à savoir Julien Delespaul !

Julien Delespaul commence le traduction en 2010 avec Ratman et Yu-Gi-Oh ! Zexal chez Kana. Vous le retrouvez aussi sur une autre série du célèbre manga de cartes : Yu-Gi-Oh ! 5DS. En 2014 il s’occupe de Strike the Blood (Kana) puis de La cité des esclaves (Casterman) à partir du tome 4 en 2015. C’est cette même année que Kana confie DevilsLine à J. Delespaul. La série à eu le droit à une adaptation animé cette année (2018) et est disponible chez ADN !

 

Aujourd’hui, deux de ses traductions sortent en librairie. Il y a tout d’abord le manga d’aviation Tenjin puis le cinquième volume du roman Seraph of the end. Ce roman qui est par ailleurs le premier de J. Delespaul. Attention à ne pas confondre le roman et le manga Seraph of the end. Le manga est lui traduit par Frédéric Malet. Traduire un roman n’est pas similaire à traduire un manga. Il serait intéressant de connaitre les méthodes de travail de J. Delespaul et de voir justement ce qui diffère entre ces deux exercices.

 

Bonne lecture à tous et à très bientôt pour un nouveau TDJ sur DédiTrad 🙂 !

Traducteurs manga du jour (#TDJ10)

Nos deux mangas du jour sont Tokyo Ghoul : Re et La maison du soleil ! Connaissez-vous les traducteurs qui nous permettent de lire ces œuvres en français ? Venez les découvrir dans notre nouveau TDJ.


TDJ ou Traducteurs Du Jour met en valeur deux traducteurs (chaque lundi et vendredi) parmi les sorties manga de la semaine. Cette rubrique permet de  présenter et découvrir les petites mains qui se cachent derrière nos œuvres préférées. 


Ce mercredi (21/11), dans toutes les librairies et e-librairies vous pourrez mettre la main sur le tome 14 de Tokyo Ghoul : Re (Glénat) et sur le tome 12 de La maison du soleil (Pika). Ces mangas ont été traduits respectivement par Akiko Indei/Pierre Fernande et Claire Olivier !

Aujourd’hui nous allons donc vous présenter non pas deux mais trois traducteurs ! En effet, Akiko Indei et Pierre Fernande sont un duo comme on en trouve occasionnellement dans la milieu de la traduction de manga. A. Indei est d’origine japonaise et P. Fernande d’origine française. Le duo s’est rencontré lors de leurs études à l’INALCO pour apprendre le japonais. Depuis 2008 ils réalisent des VF pour des maisons d’édition. Leur premier manga fut Team Medical Dragon chez Glénat, maison qu’ils affectionnent tout particulièrement. En 2010, Glénat fait l’acquisition d’Ashita no Joe et décide de leur confier la traduction. On les retrouve par la suite sur des projets tels que Captain Tsubasa, Jabberwocky, Kenshin Restauration, One Piece et Tokyo Ghoul. C’est donc sans surprise que Glénat a décidé de confier la suite de la série au duo !

         Retrouvez le tome 14 de Tokyo Ghoul : Re dès mercredi !

En plus de leurs travaux chez Glénat, A. Indei et P. Fernande réalisent des traductions pour Panini Manga. Vous les trouverez sur les titres suivants : Toi et moi, jamais ou encore Hibi Chouchou, Last Game et Les foudres de l’amour.

Habituellement lorsqu’il y a un duo de traducteurs, l’un traduit du japonais au français et le second s’occupe de l’adaptation en français du texte. Il serait intéressant de les rencontrer pour leur demander comment se passe la traduction d’un volume, si effectivement A. Indei s’occupe plus de la traduction et P. Fernande de l’adaptation.

 


Notre traducteur suivant ou plutôt, traductrice suivante n’est autre que Claire Olivier ! Elle fait partie du B•L•A•C•K Studio (@blackstudioFR), regroupant traducteurs, adaptateurs et lettreurs. Avant d’en faire son métier, C. Olivier a fait du scantrad et c’est ainsi qu’elle s’est découverte cette passion de la traduction. Après un master de japonais à l’INALCO, elle donne des cours de japonais. Puis par la suite débute dans la traduction de manga chez Kazé avec le yaoi Egoistic Blue en 2009. De nos jours, vous pouvez la retrouver sur un certain nombre de titres à savoir Carciphona (ChattoChatto), Akatsuki (Pika), Le Garçon d’à côté (Pika) et La maison du soleil (Pika).

DédiTrad vous à déjà parlé de La maison du soleil et Claire Olivier lors de sa nomination pour le Prix Konishi 2019. Depuis début Janvier 2017, la jeune traductrice s’est occupée des 12 tomes de la série à ce jour. Il y a un an (novembre 2017), le B•L•A•C•K Studio a partagé une anecdote à propos de la traduction de La maison du soleil notamment en parlant du concept de manzai pour Manga Mag. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil, cela vaut le détour et c’est par ici !

C. Olivier travaille aussi en duo avec Anaïs Koechlin (Co-fondatrice du B•L•A•C•K Studio) sur des mangas tels que Whispering – les voix du silenceDernière heure et sur l’oeuvre de Naho MizukiMatsuo Bashô. Le maître du haïku. En plus de s’occuper de mangas, C. Olivier réalise de la traduction spécialisée dans le milieu de la mode, des cosmétiques et du tourisme.

 

Vous désirez en apprendre plus sur Claire Olivier, rendez-vous ici et lisez l’interview qu’elle a donné pour Journal du Japon en 2017 🙂 .

 

À très bientôt pour un nouveau TDJ sur DédiTrad !

Traducteurs manga du jour (#TDJ9)

C’est le moment de découvrir deux nouvelles personnalités du monde de la traduction ! Aujourd’hui nous allons nous attarder sur Sophie Piauger (Too Close to Me !) et Fabien Nabhan (Goblin Slayer).

 

TDJ ou Traducteurs Du Jour met en valeur deux traducteurs (chaque lundi et vendredi) parmi les sorties manga de la semaine. Cette rubrique permet de  présenter et découvrir les petites mains qui se cachent derrière nos œuvres préférées. 

 

Deux nouveaux mangas à l’honneur et donc deux nouveaux traducteurs ! Les sorties du tome 3 de Too Close to Me ! et du tome 2 de Goblin Slayer nous permettent de vous présenter Sophie Piauger et Fabian Nabhan.

Sophie Piauger débute en 2013 avec le manga Chibi Devi! aux éditions Soleil. Depuis, une relation de grande confiance est née entre S. Piauger et son éditeur. En effet, elle travaille exclusivement avec Soleil Manga depuis 6 ans. La maison d’édition lui a confié un certain nombre de titres à savoir I’m the only wolfLove & TearsSensual Love AffairCome to me et Bad Boyfriend. Rien d’étonnant qu’on la retrouve donc de nos jours sur des œuvres telles que Bloody Mary et Too Close to Me ! 

 

Alors que son genre de prédilection était le shōjo jusqu’à présent, S. Piauger diversifie ses traductions et s’attaque à d’autres styles d’œuvres japonaises. Dernièrement elle à contribué à la VF du manga policier Deathtopia et du manga d’horreur Abyss. En 2016, elle a aussi travaillé sur trois adaptations philosophiques en manga : Du contrat socialAinsi parlait ZarathoustraThéorie de la relativité. L’année dernière (2017), une autre adaptation a vu le jour : Théorie de l’évolution.

Nul doute que vous lirez une de ses traductions si vous êtes fan de shōjo ou bien des mangas des éditions Soleil !

 


 

Après un premier tome à succès chez Kurokawa, Goblin Slayer voit son deuxième tome sortir cette semaine (et déjà disponible dans toutes les librairies). À la traduction il s’agit de Fabien Nabhan. F. Nabhan a débuté dans le milieu en 2011 avec Akaboshi puis Wingman (Tonkam). En 2012 il a travaillé sur La vie de Steve Jobs (traduit de l’anglais) aux éditions Tonkam. Cette même année, Kurokawa lui confie le tome 10 de Magi. Par la suite, Kurokawa lui confiera un bon nombre de projets tels que The Civilization BlasterPure Blood BoyfriendHamatoraDrakengardArsène Lupin l’aventurier et Sherlock. Tout comme Nesrine Mezouane, qui traduit des guides de jeux vidéo, F. Nabhan s’est occupé de la VF de Final Fantasy. Encyclopédie officielle Memorial Ultimania, Episodes VII, VIII, IX chez Mana Books.

 

F. Nabhan travaille avec un certain nombres d’éditeurs, notamment Delcourt, anciennement Tonkam, sur des séries telles que World’s End HaremPerfect Crime, Dead TubeLove X Dilemma. Mais on le retrouve beaucoup chez Komikku avec l’excellent Le chef de Nobunaga mais aussi Rising SunDr AshuraLe Maître des livresGrendelDestins parallèles… Si vous aimez les nouveautés et la sélection de Komikku, vous le retrouverez à la traduction sans aucun doute.

 

C’est tout pour aujourd’hui ! DédiTrad vous dit à lundi pour découvrir deux nouveaux traducteurs dans un futur TDJ !

N’hésitez pas à partager ou commenter/laisser des retours 🙂 .

 

 

[ALERTE YoRHa !] Sortie du World Guide de NieR: Automata !

/// [WARNING] : Intrusion de type libri (non volant) inconnu. Unité YoRHa en position ! ///

15 novembre 2018, l’humanité bascule dans une nouvelle ère : celle de la sortie française du livre Nier: Automata World Guide [Recueil d’illustration & documents de conception].
Voici une brève présentation en attendant une future étude plus détaillée de la machine.

Continuer la lecture de « [ALERTE YoRHa !] Sortie du World Guide de NieR: Automata ! »

Traducteurs manga du jour (#TDJ8)

Venez découvrir les traducteurs qui se cachent derrière Kingdom et Vinland Saga ! Aujourd’hui on vous parle de Rémi Buquet et Xavière Daumarie dans le TDJ#8. 

TDJ ou Traducteurs Du Jour met en valeur deux traducteurs (chaque lundi et vendredi) parmi les sorties manga de la semaine. Cette rubrique permet de  présenter et découvrir les petites mains qui se cachent derrière nos œuvres préférées. 

 

Ce mardi 13 novembre (2018), les tomes et 6 de Kingdom (Meian) seront dans toutes les librairies. À l’occasion de cette double sortie, nous allons vous présenter son jeune traducteur, Rémi Buquet. Jeudi prochain, un très grand nombre de mangas de chez Kurokawa seront disponibles tels que Goblin SlayerUltramanPokémonl’artbook de Nier Automata et Vinland Saga. C’est sur ce dernier que nous allons nous intéresser et plus particulièrement à sa traductrice, Xavière Daumarie.

 

Rémi Buquet, issu d’une formation de japonais à l’INALCO, se lance dans le métier de la traduction en 2014. Sa première traduction fut Sword art online 001 pour Ofelbe. R. Buquet a effectué d’autres traductions pour Ofelbe, notamment les mangas Log Horizon et Spice & Wolf. En 2016, il a aussi traduit son premier roman Call-Boy (Philippe Picquier). Son second, Contre la pauvreté, paraîtra en janvier prochain.

Avec une parution multiple annoncée par Meian (et expliquée par nos confrères de chez Okachi.fr), on retrouvera pendant encore un moment R. Buquet et les épopées de Shin. En effet, Kingdom comptabilise actuellement 52 volumes au japon, soit plus de 570 chapitres !

     
   Tomes 5 et 6 de Kingdom disponibles dès demain !

Retrouvez Rémi Buquet sur les réseaux sociaux : 


Déjà un vingtième tome pour Vinland Saga, Kurokawa et Xavière Daumarie ! Le seinen inspiré de la mythologie nordique a commencé en 2009 en France. X. Daumarie a débuté la traduction 9 ans plus tôt en 2000 avec Gasaraki chez Panini. L’année suivante elle s’est vu confier Planètes, un autre manga de l’auteur de Vinland Saga (Makoto Yukimura). Il était alors tout à fait  logique qu’elle soit sur sa nouvelle série.

                     
Le tome 20 de Vinland Saga paraîtra jeudi prochain dans toutes les librairies.                                                                               

Par la suite, elle a travaillé pour Panini Comics sur un certain nombre d’œuvres japonaises, notamment Hagane, Angel HeartBanana FishGundam Wing Episode ZeroPeach Girl, City Hunter. Plus récemment, on peut retrouver X. Daumarie sur les séries suivantes : Cat’s Eye, Vampire KnightResident Evil – Heavenly Island et Saint Seiya Saintia Shô.

En plus de son activité de traductrice de manga, X. Daumarie réalise des illustrations pour divers séries. L’écriture est aussi une de ses passions et elle écrit des romans pour jeunes adultes quand l’envie lui en prend.

Retrouvez Xavière Daumarie sur les réseaux sociaux :       
Et sur son site internet (pour la découvrir davantage) : http://www.xavieredaumarie.com

 

À très bientôt sur DédiTrad pour un nouveau TDJ! Pour retrouver les autres TDJ, rendez-vous sur cette page : TDJ

Traducteurs manga du jour (#TDJ7)

Bonjour à tous, c’est l’heure de découvrir deux nouveaux traducteurs dans notre TDJ#7 ! Aujourd’hui on va s’intéresser à deux personnalités qui traduisent non pas des mangas mais des manhwas et des manhuas !

 

TDJ ou Traducteurs Du Jour met en valeur deux traducteurs (chaque lundi et vendredi) parmi les sorties manga de la semaine. Cette rubrique permet de  présenter et découvrir les petites mains qui se cachent derrière nos œuvres préférées. 

 

DédiTrad porte une attention toute particulière aux personnes aidant à rendre les œuvres japonaises (notamment les mangas) accessibles et disponibles pour tous en français. DédiTrad s’intéresse aussi à la traduction d’œuvres coréennes (manhwa) et chinoises (manhua) ! Les sorties récentes (8/11/18) de King of Eden et Vers l’Ouest nous permettent de vous présenter Kette Amoruso et Sarah Grassart.

Kette Amoruso, traductrice de manhwa, est dans le milieu depuis 2004. Elle a commencé avec Dragon Hunter chez Tokébi. Par la suite, elle s’est occupée de Demon’s diary et Metal brain puis du sunjeong (l’équivalent coréen du shōjo) Model. En 2005 elle prend en charge la traduction de Demon King, puis en 2006 celle de Zéro, le commencement. Après la fermeture de Tokébi, on la retrouve chez Samji (qui essaye de reprendre le flambeau de la commercialisation des manhwas) avec Witchcraft troops et la suite de Yureka.

On peut aussi retrouver un certain nombre de ses parutions chez Clair de Lune telles que GeonbaeLa Légende de Maian, Max, Mes chères filles.

Mercredi dernier (8/11) est sorti chez Ki-Oon, le tome 5 de King of Eden. La parution de ce manhwa a débuté en début d’année 2018. K. Amoruso a une relation plutôt ancienne avec Ki-Oon. En effet, 10 ans auparavant la maison d’édition lui a confié Witch Hunter (qui est toujours en parution) et depuis elle a traduit chez eux d’autres œuvres coréennes telles que Warlord, Hell Blade et Baptist.

Éditer des manhwas n’étant pas une chose facile sur le marché français, les licences en pâtissent et certaines maisons d’édition sont obligées d’annuler la commercialisation de ces derniers ou bien de devoir définitivement (Tokébi, Booken).

Tome 5 de King of Eden paru le 08/11 chez Ki-Oon
Tome 5 de King of Eden paru le 08/11 chez Ki-Oon

Sarah Grassart, jeune diplômée d’un Master de traduction en 2016 a passé deux ans en chine pour parfaire sa connaissance de la langue. Elle découvre les manhuas avec Blood & Steel (Kotoji). La maison d’édition Urban China lui a confié le manhua Vers l’Ouest. Le tome 6 vient de sortir cette semaine. Elle travaille aussi pour Nazca sur Tales of Demons and Gods. En plus de traduire des manhuas, S. Grassart fait du lettrage (chez MAKMA) et adapte des comics tel que Aquaman Rebirth chez Urban Comics. Elle fait donc non seulement de la traduction chinois-français mais aussi anglais-français. Dernièrement, elle est l’auteure de la VF de Comme chien et chat et de L’étrange Noël de Monsieur Jack. La BD du film (Hachette Comics).

Vu les intentions de MAKMA de développer et conquérir le marché français des manhuas, nous retrouverons sans aucun doute S. Grassart à la traduction très prochainement !

Tome 6 de Vers l'Ouest paru le 09/11 chez Urban China
Tome 6 de Vers l’Ouest paru le 09/11 chez Urban China

Retrouvez Sarah Grassart sur les réseaux sociaux : 

N’hésitez pas à vous procurer ces œuvres pour soutenir le(s) auteur(es) mais aussi le marché des manhwas et des manhuas !

Merci à tous nos lecteurs 🙂 . On se retrouve très bientôt pour découvrir deux nouveaux traducteurs sur DédiTrad !

Traducteurs manga du jour (TDJ#6)

Bon lundi et bon début de semaine à tous ! Aujourd’hui, des justiciers, des vilains mais aussi du JoJo ! David Le Quéré et Satoko Fujimoto sont nos traducteurs manga du jour dans le TDJ#6.

TDJ ou Traducteurs Du Jour met en valeur deux traducteurs (chaque lundi et vendredi) parmi les sorties manga de la semaine. Cette rubrique permet de  présenter et découvrir les petites mains qui se cachent derrière nos œuvres préférées. 

En ce lundi, venez découvrir David Le Quéré, traducteur du manga que l’on ne présente plus : My Hero Academia et Satoko Fujimoto traductrice de JoJo’s Bizarre Adventure – JoJolion.

Un grand nombre de mangas sortent cette semaine, notamment le tome 16 de My Hero Academia et un coffret comprenant les tomes 1 et 2 de Vigilante – My Hero Academia illegals (Ki-Oon). C’est David Le Quéré qui s’occupe de nous faire découvrir ces deux bijoux en français. En plus de l’édition normale, le tome 16 de My Hero Academia s’offre une version collector qui inclut un mug de l’animé, de quoi égayer le petit déjeuner de certains d’entre vous !

D. Le Quéré a débuté sa carrière en 2005 avec la manga Saraï, puis Bloodsucker chez Kabuto (qui n’existe plus aujourd’hui). Il a aussi contribué à la traduction de Rainbow (tome 7), toujours chez Kabuto. Ses débuts chez Ki-Oon remontent à 2007 (qui sont aussi les balbutiements de la maison d’édition) avec les œuvres japonaises Candidate for Goddess et Guardian Dog. C’est une grande histoire d’amour depuis 12 ans entre Ki-Oon et D. Le Quéré. En effet, il travaille dorénavant exclusivement avec eux. Il a apporté sa pierre à l’édifice sur un grand nombre de projets : Jusqu’à ce que la mort nous sépare, KuroKamiJudgeGreen Blood… Et plus récemment il a été présent sur des séries telles que les excellents ErasedRoji !, Last Hero Inuyashiki et Noise.

                                                  

My Hero Academia Tome 16 et le coffret de Vigilante seront disponibles dès mercredi dans tous les lieux habituels. 

 

Vous connaissez sans aucun doute (du moins de nom) la série des JoJo’s Bizarre Adventure (de  Hirohiko Araki). La série qui a débuté en 1987 compte à l’heure actuelle 122 tomes ! Aujourd’hui nous nous intéressons à JoJo’s Bizarre Adventure – JoJolion (la huitième partie de JoJo). Et nous allons plus particulièrement mettre l’accent sur Satoko Fujimoto qui s’occupe de traduire cette grand oeuvre du japonais au français.

Le tome 11 de JoJo’s Bizarre Adventure – JoJolion est à paraître le 07/11 chez Delcourt – Tonkam. En commercialisation depuis 2016, c’est S. Fujimoto et Anthony Prezman qui se chargent de JoJolion. On retrouve S. Fujimoto depuis le début (Phantom Blood) des JoJo’s Bizarre Adventure chez Delcourt.

 

En activité depuis 14 ans (2004), S. Fujimoto a commencé aux éditions IMHO avec les mangas d’horreur Serpent Rouge et Panorama de l’enfer. Après quelques traductions chez J’ai lu (ShinchanEagle) elle rejoint Glénat (Baptism, Claymore, Brothers, Neuro…). Elle a aussi travaillé sur quelques tomes de One Piece. Aujourd’hui, on la retrouve chez plusieurs éditeurs avec des titres variés : Deep Sea Aquarium MagMell/Peleliu (Véga), Real Account/Renjoh/Magi (Kurokawa), À l’intérieur des Yokai (Cornelius), Gangsta Cursed (Glénat).

Retrouvez Satoko Fujimoto sur les réseaux sociaux : 

 

N’hésitez pas à partager et commenter cet article ! 🙂 . À très bientôt pour découvrir deux nouveaux traducteurs de manga sur DédiTrad !