/// [WARNING] : Intrusion de type libri (non volant) inconnu. Unité YoRHa en position ! ///

15 novembre 2018, l’humanité bascule dans une nouvelle ère : celle de la sortie française du livre Nier: Automata World Guide [Recueil d’illustration & documents de conception].
Voici une brève présentation en attendant une future étude plus détaillée de la machine.

Recherche des termes « Nier: Automata » dans la base de donnée DédiTrad [en cour].

Ce jeudi 15 novembre (2018), soit plus d’un an et demi après sa sortie française, le jeu PS4/XBOX Nier: Automata fait de nouveau parler de lui. En effet, le meilleur Action RPG de 2017 (Ce fait n’est pas discutable !) développé par PlatinumGames et édité chez SquareEnix débarque dans toutes librairies geeko-manga de bon aloi à travers un guidebook illustré et dans la langue d'(Émil) Zola !

Point d’entrée de l’objet découvert !

Tout d’abord, parlons de l’éditeur. le recueil est estampillé KuroPOP. Il s’agit du label fraîchement lancé début 2018 par Kurokawa, avec les titres : La magie du rangement -illustré- écrit par Marie KONDO et orné des illustrations de Yuko URAMOTO . Ainsi que Trait de famille – Le bestiaire fantastique d’un père et de ses fils qui réuni les œuvres de  ItsukiRyunosuke et Thomas Romain (plus d’infos ici 😉 )

Détection « traductrice » confirmée, sujet identifié : Nesrine MEZOUANE !

Bien entendu, je vous entend dire « Tu es bien mignon ! (merci) mais en quoi DédiTrad est-il concerné ? » ? À ceci je rétorque que derrière chaque ouvrage abordé en ces lieux, se cache un/une traducteur/traductrice au grand cœur (ou puissant processeur ?).
Or, c’est Nesrine MEZOUANE (@M1n4ko) qui s’est occupée de la traduction du grimoire. Comment ? Son nom vous est familier ? C’est normal ! Mon charmant Tyran… euh rédacteur en chef lui avait déjà consacré un article dans la rubrique Traducteurs manga du jour ! (TDJ#3 ici pour le cours de rattrapage)

Si je ne peux pour le moment juger du texte à proprement parler, je peux en revanche vous affirmer que Nesrine s’est énormément investie dans celle-ci. Allant jusqu’à jouer elle même au jeu pour se familiariser avec l’univers fourmillant de détails et de références multiculturelles, sorties du cerveau de (l’étrangement) humaniste YOKO TARO (créateur, scénariste et game designer de Nier et Drakengard). Faisons un petit tour d’horizon de ce qu’il en ressort.

Analyse des tissus synthétiques et DATA de l’objet.

Tout d’abord, petit disclaimer : je ne vais pas faire ici une analyse détaillée du livre (Not yet ! It’s not over yet ! Mais partie remise promis 😉 ). Tout simplement parce que je souhaite finir le jeu à 100%, puis décortiquer l’ouvrage dans mon coin pour en livrer une synthèse (déso :p).
Toutefois sachez que les grosses zones de spoilers sont balisées dans le livre. Si je ne peux vous garantir à 100% qu’hors de ces sections quelques divulgâchages (oui, farpaitement) puissent exister, la progression des infos à l’air de suivre le cours du jeu. Permettant pour les plus impatients, d’utiliser ce recueil comme solution d’appoint ou/et complément de jeu 😀 .

Bien, qu’avons nous sous les yeux ? En surface, rien de moins qu’un livre couleur de 192 pages, au format 18,5cm sur 25,5cm, très pratique car légèrement plus petit que la majorité des artbooks purement consacrés à l’illustration et cependant idéal pour apprécier ces dernières.
De plus l’artefact présente une fidèle reproduction de son édition originale japonaise (cf photo ci-dessous) : jaquette de protection, couverture souple, papier à haut grammage, impression impeccable et reproduction haute définition des illustrations… au prix TRÈS raisonnable de 19,90€ !

 

Comparaison couvertures (avec photo de qualitay) :
Gauche : Fr / Droite : Jp

 

La table des matières indique que ce [RAPPORT D’INVESTIGATION DE LA CITÉ EN RUINE] contient :

  • 2 short stories (nouvelles) écrites par Jun Eishima, auteure familière des œuvres de YOKO TARO puisqu’elle a pris la plume en tant que co-scénariste du manga Destinées Écarlates pour la série Drakengard (Drag-On Dragoon en VO)
  • 14 Rapports d’enquêtes, présentés et annotés par les personnages du jeu. Véritables maps augmentées des niveaux, bios des personnages importants, bestiaires sélectif, etc…
  • De nombreuses illustrations pleines pages et double pages
  • Des commentaires et anecdotes de YOKO TARO en personne, s’il vous plaît !
  • Des documents de conception tels que des model sheets (planches détaillant le visuel des personnages)

… et quelques secrets balisés [SPOILER], qu’il vous faudra découvrir vous-même 😉

Compilation des DATA de reconnaissance sur l’objet NieR: Automata World Guide.

J’aimerais dire un grand bravo à l’équipe qui, chez Kurokawa a pris l’initiative d’éditer cet ouvrage. Vous l’aurez compris, la série NieR est très chère à mon cœur et je ne peux que saluer cette action comme une belle prise de position éditoriale. D’autant que cette sortie ne profite absolument pas du rayonnement médiatique dont le jeu a bénéficié à sa sortie en février 2017, même s’il est vrai que le titre continue ça et là de faire couler de l’encre, notamment au travers de collaborations avec d’autres licences (récemment Soul Calibur VI).

Pour conclure, je remercie chaleureusement Nesrine MEZOUANE et Fabien Vautrin (twitter) qui non content d’être lui aussi traducteur (Ô Surprise !), est responsable de la supervision du présent livre. Cet homme aux multiples talents s’est prêté à l’exercice périlleux de répondre à quelques-unes de mes questions saugrenues via twitter. En particulier UNE qui me brûlait les lèvres dès l’annonce de sortie de ce guide : à quand le volume 2 !

Ah HA ! Ce cliffhanger est digne d’une fin B de NieR premier du nom ! Je précise tout de même (un peu de sérieux!) qu’à l’origine ce World Guide allait de pair avec un Strategy Guide qui, comme son nom l’indique, contient une solution plus complète du jeu mais aussi de nombreux autres secrets et astuces !
Impossible de prédire aujourd’hui si la seconde partie verra la lumière de nos étagères, mais quelque chose me dit que si ce premier pari de publication était couronné de succès, alors ce ne serait pas impossible…

GLOIRE À l’HUMANITÉ !

JC (twitter)

Sources :
Fiche manga-news.com Jun Eishima
Article manga-news KUROPOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *