Traducteurs manga du jour (#TDJ5)

On est vendredi, c’est le moment de découvrir deux nouvelles personnalités du monde la traduction de manga ! Aujourd’hui nous allons vous parler d’Aline Kukor et d’Arnaud Takahashi dans le TDJ#5 !

TDJ ou Traducteur Du Jour met en valeur deux traducteurs (chaque lundi et vendredi) parmi les sorties manga de la semaine. Cette rubrique permet de  présenter et découvrir les petites mains qui se cachent derrière nos œuvres préférées. 

 

Les sorties de Cosmo Police Justy (tome 1), Fluid Rat (tomes 1, 2 et 3) et Prison Lab (tome 4) nous permettent de vous présenter les traducteurs derrière ces œuvres à savoir Aline Kukor et Arnaud Takahashi.

Vous avez peut-être entendu parler d’Aline Kukor récemment car elle a été pré-sélectionnée pour le Prix Konishi avec son travail sur Otaku Otaku (Kana). Aujourd’hui, nous nous intéressons à elle car plusieurs de ce ses traductions sont sorties chez Black Box :

 

CosmoPolice Justy - Tome 1

 

A. Kukor est une habituée de la maison d’édition Kana où elle est chargée depuis 2015 de nombreux mangas tels que A nos amoursDeath’s choiceBanale à tout prixArcanum
A. Kukor a commencé sa carrière en 2013 après avoir effectué des études de japonais à Lille. Elle a notamment travaillé pour la maison d’édition IDP avec la traduction du Boy’s Love He is a perfect man. Elle fait donc figure de personnalité récente dans ce milieu. C’est depuis cette année (2018) que la jeune belge oeuvre pour Black Box Édition. Alors si vous avez envie de découvrir des mangas plutôt anciens avec une traduction récente n’hésitez surtout pas, foncez acheter Cosmo Police Justy et Fluid Rat qui sont sortis cette semaine ! Attention, Black Box Édition distribue des mangas en quantité limité (par ex. 500 exemplaires seulement de Cosmo) que vous pouvez retrouver sur leur site : http://www.blackbonesboutique.com/

Retrouvez A. Kukor sur les réseaux sociaux : 

 

Le manga d’horreur Prison Lab (tome 4) est disponible depuis mercredi (31/10). C’est Panini Manga qui se charge de l’éditer. La personne qui s’est occupée de la traduction est Arnaud Takahashi.

A. Takahashi est la référence de la maison Panini. En effet, il ne travaille qu’avec eux depuis ses débuts en 2006 où il a été présent sur le dérangeant mais excellent Shigurui mais aussi SidoohMieru Hito et Tôkyô ESP. Il a aussi contribué à un certain nombre de Shōjos tels que GalismA romantic love story et Koko debut. Plus récemment, on le retrouve sur des licences de renom : Saint Seiya Episode G Assassin et le Seinen Rain Man. À travers les œuvres japonaises auxquelles il a participé on peut voir que le sang et le gore ne lui font pas peur car Shigurui n’était pas tendre, tout comme Prison Lab.

 

Traducteurs de manga du jour (#TDJ4)

Bonjour et bon début de semaine à tous ! Voici le TDJ#4 avec à l’honneur en ce lundi : Julien Pouly et Ryoko Akiyama.

TDJ ou Traducteur Du Jour met en valeur deux traducteurs (chaque lundi et vendredi) parmi les sorties manga de la semaine. Cette rubrique permet de  présenter et découvrir les petites mains qui se cachent derrière nos œuvres préférées. 

Cette semaine vous pourrez retrouver un certain nombre de mangas de l’éditeur Doki-Doki dans toutes les librairies (Chimères, Fairy Tale Battle Royale,  Sun-Ken Rock – Deluxe édition…). Mais ce sur quoi on va mettre l’accent aujourd’hui sont les sorties du volume 4 de Ken’en – Comme chien et singe (traduit par Julien Pouly), ainsi que le volume 4 de Birdcage Castle et  le volume 9 d’Hanayamata (traduit par Ryoko Akiyama).

Ken’en tome 4

Julien Pouly débute sa carrière de traducteur en 2002 pour la maison d’édition Akama, qui distribuait le manga Strain. Dans les années qui ont suivi il a beaucoup travaillé avec Soleil Manga (Complex) et Glénat (Urusei Yatsura). Puis lorsque les éditions Bamboo ont créé leur pôle manga en 2006 (Doki-Doki) il était chargé d’un grand nombre d’œuvres japonaises à savoir Frame Saber, We Need KissLe Restaurant du Bonheur, L’Académie des ninjas, Les Triplées

Plus récemment, J. Pouly s’occupe principalement de mangas destinés à la jeunesse (Shōnens) tels que Beyblade Burst (Kazé), Kuroko’s basket (Kazé), Servamp et Street Fighting Cat (Doki-Doki). Dès mercredi, retrouvez J. Pouly dans les magasins avec la sortie du coffret de Ken’en – Comme chien et singe (comprenant les trois premiers tomes et un calendrier en bonus !) en parallèle avec le volume 4 de la série.

Ken'en Calendrier
Calendrier de Ken’en compris dans le coffret. ©Manga-news.com

 

 

Notre deuxième personnalité du jour travaille principalement pour Doki-Doki et Komikku, il s’agit de Ryoko Akiyama.

R. Akiyama est dans le milieu depuis 2007 où elle a effectué les traductions de Kashimashi, Jackals et Übel blatt (chez Ki-Oon). Aujourd’hui nous parlons d’elle car deux de ses travaux seront dans les librairies ce mercredi 31 à savoir le tome 4 de Birdcage Castle et le tome 9 d’ Hanayamata (Doki-Doki) La série Hanayamata a débuté en 2013R. Akiyama était déjà chargé de ce projet.

Birdcage Castle 4
Birdcage Castle – tome 4
Hanayamata 9
Hanayamata – tome 9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis 2014, vous pouvez la retrouver chez Komikku avec les mangas ArteSomali et l’esprit de la forêtMushroom et Soul Gardians.

Pour les personnes qui ne connaîtraient pas encore Birdcage Castle, voici la sympathique vidéo de présentation faite par Doki-Doki :

 

Retrouvez R. Akiyama sur les réseaux sociaux : 

N’hésitez pas à commenter et partager vos impressions sur les œuvres ou les personnes citées 🙂 .

Bonne semaine à tous et à bientôt pour un nouveau TDJ !

Traducteurs de manga du jour (#TDJ3)

Bonjour à tous ! On est vendredi et c’est l’heure du troisième TDJ avec au programme aujourd’hui, du Yaoi !

La sortie du tome 4 d’Ameiro Paradox (le boys’ love affirmé de Taifu Comics) nous permet de vous présenter Nesrine Mezouane. Elle a débuté sa carrière de traductrice en 2010 chez Tonkam où elle avait notamment été chargée du Yaoi Le fruit de toutes les convoitises. N. Mezouane ne s’attaque pas uniquement aux mangas de ce genre, elle a aussi fait du Yuri (All we need is love). Elle travaille principalement pour la maison d’édition Kurokawa où elle a traduit des titres tels que Shônan Seven, l’adaptation des Misérables et Wolf Girl and Black Prince. Plus récemment, N. Mezouane travaille pour Mana Books (nouveau label de Ki-oon) sur Final Fantasy Lost Stranger. Comme un certain nombre de personnes dans ce métier, elle a aussi fait du sous-titrage d’animés (Crunchyroll).

Ameiro Paradox volume 4
Ameiro Paradox volume 4

Retrouvez N. Mezouane sur les réseaux sociaux : 

 

 

Restons chez Taifu Comics et dans l’univers du Yaoi pour notre deuxième présentation. Avec le one-shot Yondaime Ooyamato Tatsuyuki, nous allons parler de Nicolas Pujol. Traducteur depuis 2006, ce one-shot n’est pas son premier Yaoi. En effet, il avait aussi été chargé de Minori no te ou encore Jackass! (Taifu) quelques mois auparavant. Si vous ne lisez pas de Yaoi vous avez sûrement croisé une des œuvres suivantes auxquelles il a participé (liste non exhaustive) : Accel WorldBungô Stray DogsGate, au-delà de la porte, Fate/Zero. N. Pujol vit désormais au Japon et pratique plusieurs activités là-bas et notamment un travail de journaliste pour une chaîne de TV nippone (スーパーJチャンネル).

Yondaime oyamato Tatsuyuki
Yondaime oyamato Tatsuyuki – one-shot

Retrouvez N. Pujol sur les réseaux sociaux :  

 

C’est tout pour aujourd’hui, on se retrouve lundi pour le TDJ#4 !

Les nominés du prix Konishi ! (Édition 2019)

On l’attendait, la voilà ! La liste avec le nom des nominés du Prix Konishi 2019 est désormais connue 🙂 .

Le Prix Konishi 2019 récompense une traduction de manga publiée entre octobre 2017 et septembre 2018. Une pré-sélection a été faite par un jury de 12 grands lecteurs.

Après une année 2018 « remportée » par Sébastien Ludmann pour la traduction du Seinen « Golden Kamui », le Prix Konishi revient pour une deuxième édition et annonce ses nominés pour l’édition 2019.

On trouve la présence de 5 Seinens, 2 Shōnens, 2 Shōjos et 1 Josei.

Sans plus tarder voici les nominés :

Sans surprise nous retrouvons des mangas qui ont marqué l’année 2018 et les lecteurs à savoir The Promised Neverland (Kazé), To Your Eternity (Pika) ou encore Otaku Otaku (Kana).

Du côté des traducteurs nous avons des grands noms tels que Anne-Sophie Thévenon (nominée pour Blue Giant) qui n’est autre que l’actuelle traductrice de Berserk (et anciennement Bleach), Miyako Slocombe nominée pour Good Morning, Little Briar-Rose (Chiisakobé, La cantine de minuit), Sylvain Chollet nominé pour The Promised Neverland (L’attaque des titans, Le sommet des dieux), Thibaud Desbief pour To Your Eternity et Dead Dead Demon’s Dededede Destruction (Hunter x Hunter, Fairy Tail). Ce dernier n’est pas le seul à avoir été nominé pour deux de ses traductions, en effet Aurélien Estager l’est tout autant avec Zero et La virginité passé 30 ans

Néanmoins, certains des nominés font office de nouveaux à savoir Claire Olivier pour le très mignon La maison du soleil et Leopold Dahan pour Charivari ! qui regroupe les œuvres de Maki Sasaki. C. Olivier fait partie du B•L•A•C•K Studio et est spécialisée dans la traduction depuis 2012 (Akatsuki, Dernière heure). L. Dahan quant à lui a repris la traduction de Initial D et s’occupe aussi de celle de Sket Dance chez Kazé. Nous n’oublions pas A. Kukor (Otaku Otaku) qui travaille beaucoup pour Kana (Death’s choiceAu-delà de l’apparence…).

Nouveaux ou anciens ? Qui sera primé pour sa traduction ? La réponse se fera attendre car l’annonce du lauréat sera faite pendant le Festival international de la Bande Dessinée d’Angoulême (fin janvier 2019).

Traducteurs de manga du jour (#TDJ2)

On est lundi et comme chaque lundi (et vendredi) à partir de maintenant retrouvez un nouveau TDJ !  :mrgreen: 

Dans ce TDJ#2 on va parler d’Arnaud Delage et de Julie Gerriet 🙂 !

Arnaud Delage est dans le milieu depuis plus de 18 ans ! Après avoir fait l’INALCO pour parfaire son japonais, il a débuté dans le milieu de la traduction par le sous-titrage d’animés (activité qu’il continue toujours) puis s’est lancé dans le manga par la suite. On lui doit des traductions telles que l’excellentissime Sun-Ken Rock ou plus récemment Gift +/-. Parmi les sorties de la semaine, deux titres portent le nom d’A. Delage dans les crédits : Battle Royale Ultimate Edition tome 2 (24/10) et le manga de boxe qui fait fureur à savoir Rikudo chez Kazé (tome 11, sortie le 24/10).

Rikudo Tome 11
Rikudo Tome 11
Battle Royale Ultimate Tome 2
Battle Royale Ultimate Tome 2

 

 

 

 

 

Retrouvez A. Delage sur les réseaux sociaux :   

Notre deuxième personnalité du jour n’est autre que Julie Gerriet ! Nous la retrouvons cette semaine pour les mangas Gambling School – Twin tome 2 (24/10) et le tome 4 de I love you so I kill you (24/10). Les deux titres sont édités chez Soleil manga, qui est la seule maison d’édition avec laquelle elle travaille. J. Gerriet traduit principalement du Shojo et cela depuis 14 ans. Soleil lui a confié le spin-off de Gambling School car c’est elle-même qui est en charge la série principale. Elle connait donc bien l’univers, ce qui est un plus lors d’une traduction d’un spin-off. En plus de son travail sur les mangas, J. Gerriet travaille pour Adecco Medical. Il serait intéressant de savoir pourquoi elle ne fait pas de la traduction à plein temps (question que je réserve pour une future interview  😀 ).

Gambling School Twin volume 2
Gambling School Twin volume 2
I love you so I kill you volume 3
I love you so I kill you volume 4

 

 

 

 

 

Retrouvez J. Gerriet sur les réseaux sociaux :   

Les deux traducteurs ont un point commun, ils ont tous les deux travaillé pour Soleil manga ! A. Delage s’est en effet occupé de Battle Royale au début des années 2000 (la version « Ultimate » utilise la même traduction que l’édition précédente) et de Blitz Royale.

 

N’hésitez pas à vous procurer ces mangas qui seront disponibles dans votre librairie habituelle dès la semaine prochaine !

A vendredi pour le TDJ #3.

Traducteurs de manga du jour (#TDJ1)

Parmi les sorties de la semaine, deux traducteurs sont mis en avant par DédiTrad. L’objectif est de vous faire découvrir les petites mains qui sont derrière les œuvres du moment que vous connaissez ou suivez !

 

Pour notre premier «Traducteur Du Jour» ou «TDJ», DédiTrad a décidé de mettre en avant Fédoua Lamodière et Emmanuel Bonavita !

Si vous connaissez un peu les acteurs derrière la création de mangas, je n’ai aucun doute sur le fait que vous savez déjà qui est Fédoua Lamodière 🙂 . Titulaire d’une formation à l’INALCO (Paris), F. Lamodière est dans le métier depuis 17 ans et a de nombreuses licences à son actif ! En effet, c’est elle qui se charge notamment de la traduction de Dragon Ball et Ranma ½ aux éditions Glénat. Elle est aussi sur des mangas tels que Seven Deadly Sins ou encore Pandora Hearts.
Cette semaine, les sorties qui concernent F. Lamodière sont le tome 6 de Ranma ½ (Glénat) et le tome 4 de Card captor Sakura (Clear Card Arc) chez Pika.

Fédoua Lamodière
Espace de travail de F. Lamodière. Copyright à notre cher gohanblog.fr 🙂

Retrouvez F. Lamodière sur les réseaux sociaux :          

Emmanuel Bonavita est notre deuxième traducteur du jour ! Il a traduit le tome 3 de  Magical task force Asuka aux éditions Pika. E. Bonavita est traducteur depuis environ 10 ans et ne s’occupe pas seulement de traduire des mangas. En effet, il a aussi travaillé sur de la traduction d’animation pour Toei Animation Europe où on lui a confié notamment des épisodes de One Piece et de Dragon Ball Z. Côté manga, E. Bonavita a traduit Little Witch AcademiaUn coin de ciel bleu ou encore Area D.

Emmanuel Bonavita
Emmanuel Bonavita

Retrouvez E. Bonavita sur les réseaux sociaux :  

Allez-vous deviner le point commun entre ces deux traducteurs ? 😀

Caporal-Chef Livaï
Caporal-Chef Livaï

La réponse était Livaï (ou Levi, ou Rivai mais cela fera l’objet d’une autre discussion plus tard…  👿 ) ! En effet, E. Bonavita s’occupe de la traduction spin-offs de L’attaque des titans (le manga est traduit par Sylvain Chollet). Et notre chère F. Lamodière dans tout ça ? Et bien si vous la suivez sur Twitter vous verrez son amour infaillible pour le caporal-chef du Bataillon d’exploration 😀 . Elle a aussi remplacé Sylvain Chollet sur la traduction de quelques chapitres en simulpub de l’attaque des titans.

 

Je vous invite donc à vous procurer les mangas de nos chers traducteurs à l’honneur aujourd’hui 🙂 .

Si vous désirez poser quelconque question à ces deux traducteurs, mettez-les en commentaire et je leur transmettrai lors d’une future interview 🙂 .

Rubrique « Traducteurs du jour » (#TDJ)

Une nouvelle rubrique arrive sur DédiTrad ! Retrouvez tous les détails dans cet article 🙂

Bonjour à tous et bienvenue dans la rubrique « Traducteurs du Jour » ou plus simplement TDJ. Le but de cette rubrique est de mettre en avant deux traducteurs parmi les sorties mangas de la semaine.

DédiTrad vous fera une introduction de ces personnes en citant quelques autres œuvres traduites par les mêmes auteurs et essaiera de trouver des points communs entre les deux personnes ! Vous retrouverez sur cette page la liste de tous les TDJ (qui sera mise à jour dès qu’un nouveau sort).

Et si vous avez des questions à poser en tant que lecteur à ces deux personnes, laissez-les en commentaire et je m’en servirai lors d’une éventuelle rencontre ! Alors n’hésitez pas !

Liste des TDJ:

[table id=2 /]

Bienvenue sur DédiTrad !

Bonjour et bienvenue sur DédiTrad ! L’espace consacré à la traduction et aux traducteurs du japonais vers le français !

Bonjour à tous et à toutes ^_^ ! Je suis heureux de vous annoncer le lancement de DédiTrad !

Vous aimez les mangas et la langue japonaise ? Vous avez un attrait pour les techniques de traduction ou voulez simplement mieux comprendre tel ou tel choix d’adaptation dans votre œuvre préférée ? Alors vous êtes au bon endroit 😀 !

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je me présente, je m’appelle Kevin Mouchel (@kmouchel) et je suis un passionné du japon et de mangas avant tout. Je ne parle pas japonais, j’ai seulement quelques notions. Mais alors pourquoi me lancer dans DédiTrad ? Tout simplement parce que la traduction fait également partie de mes passions o(^o^)/. Mon premier réflexe lorsque j’ai un manga dans les mains est d’aller à la page des crédits et voir le nom des personnes qui ont créé cette oeuvre (^-^)b. En créant DédiTrad, j’ai pour objectif de découvrir les spécificités de cette magnifique langue qu’est le japonais et ce métier de traducteur pour ensuite les partager avec vous, que vous soyez néophyte ou non !

C’est bien joli tout ça, mais qu’est ce que « DédiTrad » plus précisément ? Pour résumer l’idée, il s’agit d’un espace dédié aux métiers et aux acteurs de la traduction de mangas (Manhwas, …), de romans et d’animes !

Voilà, DédiTrad c’est ça :

  • Mettre en valeur les auteurs-traducteurs, bien trop souvent dans l’ombre et mal reconnus 🙁
  • Leur proposer une plateforme avec laquelle ils/elles puissent prendre la parole facilement.
  • Informer le public des dernières actualités
  • Être une passerelle entre le grand public et les traducteurs
  • Décortiquer le travail de traducteur et les techniques de traduction utilisées
  • Créer une communauté autour de la traduction japonais-français et français-japonais

Sur notre site vous trouverez l’actualité liée à la traduction, des fiches sur les traducteurs (et des anecdotes les concernant 😛 ), des dossiers abordant divers aspect de l’adaptation selon les œuvres, et bien plus encore ! Nous essaierons de faire la connaissance du plus grand nombre de traducteur et d’en savoir plus sur leur environnement de travail (et leurs petits secrets 🙂 ) . Les lecteurs pourront bien sûr intervenir, poser des questions et partager leur point de vue (tout en restant courtois bien entendu 😛 ). J’aimerais que ce site soit un pont entre le public et les auteurs des versions française !

Le programme vous plaît (^o^) ? Alors rejoignez nous sur nos réseaux sociaux et partageons nos expériences autour de la traduction !

Sur Twitter : @DediTrad

Sur Instagram : dedi.trad

À très bientôt sur DédiTrad !

Kevin M.